Urgent

La Russie et l’UA main dans la main pour la sécurité et le développement de l’Afrique

12.03.2018(07H50)

L’Union africaine (UA) et la Russie ont fait vœu vendredi de renforcer leur partenariat dans la poursuite de leurs objectifs communs de paix, de sécurité, de stabilité et de développement au niveau mondial.

Cette déclaration est intervenue à l’occasion d’une réunion entre le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, au siège de l’UA à Addis-Abeba, la capitale de l’Éthiopie.

Les deux responsables ont échangé des points de vue sur des questions telles que les conflits et les situations de crise sur le continent africain, selon un communiqué conjoint publié vendredi.

Les deux parties ont convenu d’intensifier leur coopération dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et le crime organisé, par le biais d’échange d’expériences et d’informations et par la construction de capacités.

Ils ont également exprimé le souhait d’accélérer leur collaboration dans des domaines tels que l’éducation, la science et la technologie, y compris par l’établissement de partenariats entre les instituts universitaires panafricains et les universités russes, entre autres institutions académiques, par des bourses et des formations en sciences et en mathématiques, en science aérospatiale et en applications pacifiques des sciences et technologies nucléaires.

Les deux parties ont convenu d’organiser à un rythme annuel un dialogue de haut niveau qui se tiendra alternativement à Addis-Abeba et à Moscou.




Le président de la Commission de l’UA et le ministre russe des Affaires étrangères ont souligné l’importance et le rôle moteur des institutions multilatérales telles que les Nations Unies et l’UA comme instruments pour faire face aux multiples facettes des défis interconnectés auxquels est confrontée la communauté internationale.

M. Lavrov a réaffirmé que la Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, maintiendrait son soutien constant à l’UA, à ses initiatives et à ses efforts de paix visant à résoudre les crises et les situations de conflit en Afrique, selon le communiqué.

Le président de la Commission de l’UA a salué le soutien de la Russie aux positions de l’UA au Conseil de sécurité de l’ONU, soulignant par ailleurs la nécessité pour l’ONU d’entreprendre les démarches nécessaires en vue d’assurer un financement durable et prévisible des opérations de soutien de la paix africaines entreprises avec l’approbation du Conseil de sécurité.

Il a également souligné l’urgence d’un soutien adéquat à la Mission de l’UA en Somalie (AMISOM) et à la Force conjointe G5 au Sahel.




La partie russe a réaffirmé qu’elle était prête à partager avec les institutions compétentes de l’UA, et notamment avec le Centre africain d’étude et de recherche sur le terrorisme, sa liste de terroristes étrangers afin qu’elle puisse être accessible aux pays membre de l’UA, pour les aider à lutter contre le terrorisme, selon ce communiqué.

M. Lavrov a également transmis le souhait de la Russie de recevoir le statut d’observateur au sein du Mécanisme de l’UA pour la coopération policière, selon l’UA.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *