Urgent

Le régime Biya prépare les actes de vandalismes pour attribuer aux militants de Maurice Kamto

10.10.2018(22h00)

 

Lors de sa conférence de presse ce Mardi au QG du parti, le porte-parole du candidat Maurice Kamto a révélé le machiavélique plan de déstabilisation du pays par les officines du gouvernement pour accuser les partisans de l’alliance des forces de l’alternance autour du candidat du MRC déjà accusés de violence verbale dans les réseaux sociaux.

‘’Nous avons des informations qui indiquent que des soulèvements et des actes de violence sont en préparation  et qui seront mis au compte de Maurice Kamto, nous prenons l’opinion à témoin […] Explique Olivier Bibou Nissack




Ce type d’acte n’est pas nouveau, le régime du président Biya a été accusé à plusieurs reprises par les extrémistes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d’avoir monté des attaques pour accuser les  sécessionnistes afin de justifier les représailles.Au cour de cette présidentielle 2018,le régime du président Biya a payé des activistes et autres personnalités publiques parmi lesquelles, les enseignants d’universités pour anticiper sur la colère de l’opposition en cas de fraude, ces derniers écument les médias pour dire que Maurice Kamto préparent une révolution en cas de défaite.

Le porte parole de Maurice Kamto reproche au MINAT Atanga Nji d’avoir déclaré au lendemain de l’élection «qu’aucun représentant des 8 autres candidats n’étaient présents dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest». Il s’agit d’une fausse information, affirme Bibou Nissack qui indique que le MRC avait déployé ses représentants dans les deux régions anglophones.

Plusieurs réunions de formation des scrutateurs du MRC  ont été tenus avant les élections à Bamenda sous la conduite de la présidente des femmes du Parti originaire du Nord ouest.




Le régime Biya est accusé de pratiques mafieuses dans son mode de gestion des affaires publique, le parti au pouvoir, le RDPC célèbre les escrocs  qui peuvent partir de gérants de casinos à députés de la république, une équipe de faussaires vient de séjourner dans le pays usurpant le titre d’observateurs de Transparency Internationale. Ces faussaires auraient été recrutés par les proches du ministre de l’administration territoriale pour crédibiliser sur le plan international la fraude que le régime prépare.

Les officines identifiées du régime ont fait courir des rumeurs sur une attaque contre le domicile du président Kamto,ce qui cacherait un plan pour attaquer son domicile.

Albin Njilo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *