Urgent

MINMAP: Ibrahim Talba Malla dans le guêpier de la corruption

11.01.2019(16H00)

La dernière actualité place le ministère des Marchés publics sous les projecteurs. Et pas en bien. Sous la férule d’Abba Sadou, il vient de terminer en tête du classement des administrations publiques les plus corrompues du Cameroun.




C’est de ce ministère rattaché à la présidence de la République qu’hérite Ibrahim Talba Malla, l’ancien directeur général de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) et de la Société nationale de raffinage (Sonara) depuis février 2013. Il en devient le deuxième ministre depuis sa création en 2011.

Comme une habitude, après avoir la Sonara qu’il prend alors que son prédécesseur est pris en grippe par la justice, Ibrahim Talba Malla va devoir encore se déployer pour remettre à flots une autre administration dont l’image est écornée.




Il semble avoir le profil de l’emploi si l’on se souvient que, sur la base de ses capacités et de ses compétences, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) a fait de cet inspecteur principal des impôts le secrétaire à l’organisation au comité central.

 

Source : repères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *