Urgent

Les travaux de construction de la route Baleveng-Bangang-Batcham-Mbouda-Galim-Bamendjing-Foumbot-Bangangté vont démarrer

g5

10-12-2015

Il s’agit de 217 kilomètres à réaliser à hauteur de 95 milliards de F du budget du Mintp. Dès mi-janvier 2016, les travaux de construction de la route Baleveng-Bangang-Batcham-Mbouda-Galim-Bamendjing-Foumbot-Bangangté vont démarrer, en plus des bretelles, Balessing-Batcham, Mbouda-Bamesso-Galim, Mbouda-Ngouaya-Bati. Assurance en a été donnée du côté du ministère des Travaux publics (Mintp). Il s’agit, en effet, du projet de désenclavement du bassin agricole de la région de l’Ouest, encore dénommée P15. Un chantier à réaliser en deux lots, tel qu’indiquer dans le communiqué de presse du Mintp, contenu dans l’édition du 7 décembre de Cameroon Tribune. Le document signé d’Emmanuel Nganou Djoumessi souligne, par ailleurs, que la construction de la route de désenclavement du bassin agricole de la région de l’Ouest est une décision du président de la République.




g3

Pour plus de précision, le directeur des investissements routiers dudit ministère, Benoît Parfait Mbolé Mbolé, indique que les travaux de ce projet qui va durer 42 mois, se situent encore pour le moment au niveau de la phase 1 portant sur les études. Lancées en juillet 2015, ces études devraient s’achever d’ici quelques semaines.

g1

La phase 2, notamment les travaux sur le terrain pourraient donc débuter à la mi-janvier 2016. Comme l’indique le dossier technique du projet, le premier lot dont l’itinéraire est constitué des villes et villages de Baleveng-Bagang-Batcham-Mbouda-Galim et des bretelles, Mbouda-Bamesso-Galim-Balessing-Batcham et Mbouda-Ngouaya-Bati sera exécuté par Eser Contracting and Industry Inc. Co, sur un linéaire de 110 kilomètres financé à hauteur de 45 milliards de F. Concernant le deuxième lot, le parcours de cet axe est composé des villes de Galim-Bamendjing-Foumbot-Bagante à hauteur d’environ 50 milliards de F, pour une longueur de 107 kilomètres et Razel comme maître d’œuvre. On retient aussi que ces travaux sont financés par le budget d’investissement public du Mintp.

Cameroun Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *