Urgent

Le Professeur KAMTO parle

29.10.2018(07h50)

« Le plus dur reste à faire : prendre toutes ces bastilles qui peuplent nos têtes, car nous n’avons cessé d’être les fossoyeurs de nos propres espérances. Ce qui désespère, c’est l’inconsistance de nos convictions démocratiques, c’est la légèreté de notre engagement pour la cause de la démocratie, c’est cet attentisme calculateur de quelques-uns, ce ponce-pilatisme paresseux et révoltant de quelques autres.




👌🙏👌Ce qu’il faut vaincre, c’est la peur, c’est cette incroyable torpeur qui en chacun de nous fait barrage à la démocratie.
Ce qui urge, c’est le démantèlement des structures mentales de la résignation.
Nous avons vécu dans le mensonge et la fourberie : nous avons menti pour survivre, pour nous enrichir, pour conquérir une position de pouvoir, pour régner, même sur des cimetières. Nous avons besoin d’une dépollution des esprits, d’une purification morale.




🤒👌nos âmes transies de mensonge et figées dans la peur de tout et de rien doivent ressusciter. Sinon il n’y aura pas de démocratie. »

Kamto maurice « l’urgence de la pensée » 1992

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *