Urgent

La journaliste Mimi Mefo d’Equinoxe TV placée sous mandat de dépôt à la prison centrale New-Bell.

08.11.2018(07h20)

La rédactrice en chef de langue anglaise d’Equinoxe pourrait comparaitre Lundi devant le tribunal militaire, elle serait accusée d’’apologies du terrorisme’’. Me Tamfu, un des  avocats de Mimi Mefo a expliqué à AGA qu’il lui serait reproché d’avoir relayé une dépêche attribuant à notre armée le décès au pasteur américain Wesco, tué près de Bamenda.




Sa convocation signée d’un OPJ indiquait pourtant  » propagation de fausses nouvelles  » et « cybercriminalité ‘’.

’S’agissant de la matérialité de l’infraction présumée L’état de droit n’a pas seulement reculé au Cameroun mais à foutu le camp. La cabale contre  la presse est l’embastillement des journalistes est en matche.’’ Explique un membre du syndicat des journalistes.

A qui le tour?

’Le régime au pouvoir montre actuellement des signe d’une purge sans précédent dans la presse camerounaise. Nos silences sont des acquiescements, des complicités. A qui le tour ? Nous courons tous le risque de subir Protestons avant qu’il ne soit trop tard contre la tentative de récupération de nos libertés de presse et d’opinion! C’est la seule voie pour faire reculer les sécurocrates. Tous  nous sommes désormais en danger ! Je rappelle que la situation triste de Mimi Mefo n’est pas singulière, plusieurs collègues sont emprisonnés par ci par là en république dans le cadre de la crise anglophone, Michel Biem Tong pour sa part, est depuis plus de 15 jours séquestré au SED. ’’S’indigne un autre journaliste membre du syndicat.




‘’ Le Snjc remercie infiniment la Mimi’s Team, nom de baptême du collège des avocats, pour votre dévouement, votre endurance, votre patience, votre détermination, et votre engagement sans faille et de manière bénévole auprès du Snjc pour cette cause kaifkaiene.

Nous venons de perdre la  bataille pas la guerre. Nous avons 48H pour obtenir la libération de la journaliste  Mimi Mefo par tous les moyens. Car son innocence est établie  et la preuve que cet emprisonnement était planifié est cinglant.’’




Le Conseil est constitué de :

Me Alice Nkom

Me Robert Nana

Me Emmanuel Ashu Agbor

Me Tomas Nzeugang

Me Limen Spidy,

Me Akabum Watson

Me Richard Tamfu

Me Fenelon Mahop Sen

Me Bernard Moussi

Me Jean Pierre Yotda

Me Limen Nkamwah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *