Urgent

‘’Je ne me laisserai ni intimider ni être sous pression’’ vice-président du MRC alors que les autorités administratives préparent des marches à travers le pays pour déclarer Paul Biya vainqueur.

10.10.18(10h00)

 

Trois jours après les présidentielles tachées des grossiers cas de fraudes massives des actes de vandalisme et de manipulation, le régime du président Biya au pouvoir depuis 36 ans souhaite faire un forcing pour arracher la victoire du peuple.




Alors que selon les tendances le régime aurait perdu au cœur des institutions, soit dans le Mfoundi, à travers le pays, après le dépouillement dans les bureaux de votes le 07 Octobre, la ville de Douala était en fête avec en tête dans plus de 80 % des bureaux de votes  Maurice Kamto. Pour manipuler le peuple et l’opinion internationale sur la soit disant légitimité populaire du président Biya, cette marche sera financé par les caciques du pouvoir sous l’encadrement et la supervision des sous-préfets.

Pour le vice-président du MRC, il se battra jusqu’au sacrifice ultime ‘’Je défendrais mes voix jusqu’au sacrifice ultime.’’ Rassure le neveu du président de l’assemblée nationale aujourd’hui premier  vice-président du candidat Maurice Kamto avant de poursuivre ‘’les préfets et les sous-préfets préparent la victoire d’un candidat, ils cherchent à légitimer par une marche dans tous les départements par eux organisée.’




Peur, intimidation, psychose et manipulations, telles sont les méthodes qu’utilisent le régime pour faire perpétuer le statut quo, ‘’Ce pays n’est pas celui des fonctionnaires à la solde d’un régime incompétent…Je ne me laisserais ni intimidé ni être sous pression. Je vous attends de pieds fermes, ou c’est la patrie ou c’est la mort !’’

Albin Njilo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *