Urgent

La Grande Conférence de Berlin sur le départ du président Biya

31.12.2018(20H04)

Bilan de la gouvernance, Hold-up électoral, crise anglophone, plan d’action Terminator et programme de transition, tels sont les points à l’ordre du jour de la grande conférence de Berlin à laquelle prendront part les mouvements de résistance patriotiques, société civile camerounaise.




La résistance populaire a atteint le point de basculement .La coalition autour de Maurice Kamto lors de la dernière élection avait obligé le régime Biya et le Conseil Constitutionnel à se ridiculiser aux yeux du monde lors d’une confrontation avec la défense du candidat Kamto.

CODE, CCD, BAS (UK, USA, Canada, Suisse, Italie, Luxembourg), du 12 au 13 Janvier 2019, ils se retrouveront à Berlin pour centraliser et coordonner  les actions à mener.

De la crise anglophone aux sinistrés des déguerpissements, abus des autorités, vie chère, violations des droits de l’homme, et scandales à répétitions, toutes ces frustrations se résument à ‘’l’incapacité du président Biya à gouverner’’.

Consciente du musèlement auquel sont soumis les camerounais, l’offensive diplomatique de la diaspora visant à lever le black-out qu’impose le régime Biya et ses soutiens compte mobiliser toutes les ressources nécessaires pour rétablir la vérité des urnes par le rapport de force.




Par ses actions, El Che Nou, leader de la révolution en Allemagne et initiateur de la rencontre entend rappeler que’’ lorsque l’arbitre refuse de valider le penalty marqué en ignorant l’assistance vidéo, l’unique solution qui s’impose est de descendre sur la pelouse. ‘’

Albin Njilo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *