Urgent

Des groupes chinois et norvégiens au palais de l’unité : Le Cameroun veut mettre en valeur son gigantesque potentiel en gaz naturel

cm

12.08.2017(07H50)

Alors que le Cameroun poursuit son chemin vers la révolution énergétique avec comme actifs, près d’une dizaine de barrages hydroélectriques neufs et en maintenances, deux nouveaux acteurs viennent de se manifester pour booster la production nationale  qui va permettre de garantir une autosuffisance énergétique pour son programme d’industrialisation.




Ce vendredi 11Aout, le président de la république a reçu en audience Messieurs Finn Johnsen, et Song Dongsheng, Présidents des Groupes norvégien Green Energy Norway (Grenor) et chinois Power China International.

Les deux hôtes du Palais de l’Unité sont venus présenter au Chef de l’Etat une importante offre de développement industriel au Cameroun :

Présent au Cameroun depuis fin septembre 2015, la Green Energy Norway Cameroun (Grenor SA), un consortium de droit norvégo-camerounais, avait signé une convention avec l’État du Cameroun, où elle projette de construire au cours des prochains mois à Edéa, dans la région du Littoral, une centrale thermique devant assurer la production et la distribution de l’énergie électrique. 150 (MW), pour  un investissement de 109 milliards de f CFA. Le président du Groupe Grenor était face au chef de l’état pour le rassurer du démarrage imminent du projet.




Rappelons que la même année, toujours en 2015, le Fonds d’investissement norvégien a racheté les  totalités des parts d’ENEO dans Dibamba Power Development Company (Dpdc) et Kribi Power Development Company (Kpdc).

Lors de la rencontre d’hier au palais de l’unité, il a été présenté au premier camerounais deux autres projets, l’extension du barrage hydroélectrique de Memve’ele  et la réalisation d’une centrale thermique d’une capacité de production estimée à 1000 mégawatts d’électricité.




Le gouvernement camerounais et l’entreprise de distribution de l’électricité Eneo sont les principaux partenaires de ce projet qui a pour objectif de rentabiliser le riche potentiel en gaz, et résorber ainsi le déficit énergétique dans notre pays.

Albin Njilo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *