Urgent

La Chine veut que la route de la soie passe par l’Afrique

rs

11-01-2017(08h20)

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a invité les pays africains à participer à l’initiative «Une ceinture, une route». Le responsable chinois précise que l’Afrique a historiquement été une composante de la route de la soie et de la voie maritime de la soie.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a invité les pays africains à participer à l’initiative « Une ceinture, une route », apprend-on d’une déclaration publiée sur le site du ministère. Ainsi, la Chine mise sur le développement de ses relations avec ce continent.

La route de la soie chargée de réunir la Chine aux autres parties de l’Eurasie, ainsi qu’à l’Océanie et à l’Afrique de l’est est un des éléments clé de la politique internationale de ce pays. « La Chine lance un appel aux pays africains pour participer à l’implémentation de la stratégie « Une ceinture, une route » », apprend-on de la déclaration du ministre chinois.

Le ministre indique également que l’Afrique a historiquement été une partie de la ceinture économique de la route de la soie, ainsi que de la voie maritime de la soie. Selon le ministre, si un pays africain entend participer à l’initiative de route de la soie, son pays soutiendra son intention.

Selon les précisions du ministre, des consultations à ce sujet ont déjà été tenues avec de nombreux pays africains, en particulier, avec ceux de l’est du continent. Le ministre a également exprimé l’espoir que l’approfondissement de la coopération permettrait à ces pays d’obtenir plus d’avantages et de soutien de la Chine.
En 2013, le président chinois avait proposé la construction d’une nouvelle route de la soie, comprenant une ceinture terrestre et une route de la soie maritime, pour faciliter le passage direct des marchandises de l’océan Pacifique à la mer Baltique.

Source: Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + 9 =