Urgent

CAN: les exigences du nouveau cahier des charges de la CAF

fi

11.08.2017(12H00)

La Conférération africaine de football a adopté, lors de la réunion de son comité exécutif à Rabat, un nouveau cahier des charges concernant l’organisation de la coupe d’Afrique des nations. Outre le passage de 16 à 24 équipes, la CAF a formulé d’autres exigences. Les détails.




Le 2ème vice-président de la CAF, Constant Omari, est intervenu à la CRTV Radio et a donné une idée globale sur les nouvelles obligations adoptées par la CAF pour l’organisation de la CAN.

Le nouveau cahier des charges prendra effet dès 2019 au Cameroun. Outre le passage de 16 à 24 équipes, la CAF a validé d’autres critères qui doivent absolument être respectés.

« Nous avons demandé dans le nouveau cahier des charges de relever le standard de tout ce qui est hospitalité des équipes. Nous souhaiterons également relever le niveau de la qualité du gazon naturel », a expliqué Constant Omari.

En ce qui concerne la diffusion, le vice-président de la CAF a également affirmé que « le nombre de caméras utiliséses doit être augmenté. Il faut désormais passer de 16 à 20 caméras minimum. Le but étant d’améliorer la qualité d’image et de la production. Chose qui va donner une valeur ajoutée pour permettre d’attirer davantage de sponsors ».




Ces modifications demandent des moyens financiers énormes. Selon les experts, pour appliquer ce nouveau cachier des charges, le Cameroun devra débourser 200 milliards FCFA supplémentaires. Le coût total des travaux liés à la CAN 2019 pourrait aller jusqu’à 700 milliards FCFA.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *