Urgent

Cameroun : Ce qu’il faut retenir de l’annulation du forum d’affaire Cameroun-Chine

20.03.2018(08H40)

Invité en Chine depuis le mois de Juin 2017  par son homologue chinois, la rencontre prévue entre les partenaires économiques camerounais et chinois a été annulé par la présidence de la république du Cameroun. Si aucun détail n’a été donné sur les motifs de cette annulation, il est important de noter l’absence du sérieux qui anime certains responsables de l’administration camerounaise, plusieurs associations d’opérateurs économiques ont dû renoncer à ce voyage,




Certains ayant reçu une semaine avant l’invitation avant de constater une fois rendus à l’ambassade de chine que leurs noms ne figuraient sur aucune liste.

Cette annulation vient renforcer le niveau de méfiance des entrepreneurs chinois et les risques liés aux investissements de la Chine au Cameroun.

Encore une rencontre économique entre les hommes d’affaires chinois et camerounais qui échoue. En Décembre 2017 était prévue du premier au cinq Décembre une rencontre économique en chine, elle sera finalement reportée à une date ultérieure sans justificatif, une rencontre qui pourtant bénéficiait du soutien de l’ancien vice-ministre chinois du commerce Lyu Xinhua venu au Cameroun pour la circonstance.




En Décembre dernier, le ministère camerounais de l’économie faisait une déclaration révélatrice du climat des affaires entre les deux pays, la Chine avait décidé de stopper tout décaissement en direction du Cameroun, cette chine présente dans les projets du pays à hauteur de 70 %, l’empire du milieu n’avait pas cessé de dénoncer l’amateurisme des camerounais dans la gestion des projets. A travers son gros bras financier EXIMBANK CHINE, Beijing a classé le Cameroun dans la liste noir de pays à risques pour les investissements chinois. Sur les six milliards de dollars investis par la chine au Cameroun en dix ans, le pays ne parvient toujours pas à respecter les clauses contractuelles de remboursements, des projets en grande partie qualifiés d’éléphants blancs.

Camtel est bourrée de dettes chinoises, malgré l’équipement et la licence pour la 4G, l’entreprise n’a pas été capable de lancer la téléphonie mobile ; livré depuis deux ans, c’est en Mars que le port de Douala a été inauguré, sans oublier les avions MA60 livrés en 2012, ils ont été cloué au sol pendant 4 ans à cause du trafic d’influence, l’autorité aéronautique refusait de les certifier, la mal gouvernance et la corruption ont gangrené la relation Chine-Cameroun .

Que viennent faire les hommes d’affaires chinois dans de tels environnements ?

Entre 2010 et 2015, les entreprises crées par les chinois au Cameroun représentaient 27 %, des

Entreprises de type Etablissements (Ets), «sans gros investissements réalisés au départ et réalisant des bénéfices immédiats, mais faibles».

Les 4 milliards de dollars investis par les entrepreneurs chinois en Ethiopie ont créé plus de 100 000 emplois ces deux dernières décennies, selon le Comité d’investissement d’Ethiopie.

Le ministre de l’économie au cœur de la gestion des projets entre les deux pays, président du comité de pilotage des gros chantier est aujourd’hui aux finances, il n’a pas fait partie de la délégation du chef de l’État pour la Chine et selon certaines indiscrétion,  la Chine qui aurait influencé la décision du président Paul Biya.




Le président Biya va se contenter de rassurer les partenaires public chinois pour le soutien à l’organisation de la CAN, son retour s’annonce plein de rebondissements, les ministres camerounais ayant passé le temps à produire des MOU  ,tout en gangrenant les rapports entre les deux pays de corruption, le Barrage de Mekin, six ans plus tard n’est pas prêt à être livré, parti de 25 milliards initialement, le Cameroun est a plus de 85 milliards de FCFA, avec associé au maitre d’ouvrage Hydromekin, une entreprise chinoise, le ministre Atangana Kouna a anticipé avant le voyage du président la réception dite provisoire du barrage de Memve Ele , autre produit de la Chine Cameroun qui depuis six ans n’est pas prêt à être opérationnel. Jusqu’à hier matin l’ex ministre était porté disparu recherché par la police.

Albin Njilo

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *