Urgent

 »En 10 ans de carrière professionnel, j’ai été censuré par le régime en place, interdit de concert, et autres.  »Valsero

02.11.2018(05h30)

En 10 ans de carrière professionnel, j’ai été censuré par le régime en place, interdit de concert, et autres. Ce qui m’a fait le plus mal c’était l’auto censure, ces gens qui pensaient que pour ne pas avoir de problème il ne faut pas inviter Valsero, ces gens qui disaient j’aime beaucoup ce que Valsero fait mais je ne peux pas l’inviter, ces artistes qui disaient je ne peux pas faire de featuring avec Valsero car je ne veux pas de problème, ces camarades de classes qui aujourd’hui me disent je veux bien te dépanner pour notre passé mais je ne peux pas soutenir ton projet, tous ces gens qui m’ont tourné le dos, en 10 ans et plus d’une centaine de concerts hors du Cameroun jamais je n’ai été invité par la diaspora camerounaise, j’imagine que je n’étais pas assez divertissant ou alors comme les camerounais du Cameroun, la diaspora ne voulait pas aussi avoir des problèmes. Ils est important de noter que la diaspora c’est aussi le Cameroun.




Aujourd’hui j’ai tendance à croire que nous focalisons sur les conséquences au lieu de focaliser sur le sujet.
Le tribalisme, les artistes sardinards, le problème du NOSO, la peur, la lâcheté, toutes ces blessures ont un responsable c’est le président et son régime. Notre adversaire est bien identifié, ne jouons pas son jeu : DIVISER POUR MIEUX RÉGNER.




Ces artistes m’insultent tous les jours dans l’objectif d’attirer l’attention du gouvernement, mais je crois qu’ils sont juste des victimes.
OUI LA FAMILLE CE SONT DES VICTIMES c’est pas la peine de les boycotter, aucun de ces artistes artistes n’a jamais pris ma défense publiquement au contraire, les quelques frères qui m’ont témoigné de la sympathie se font copieusement insulter. Nous n’avons pas besoin d’être comme le système que nous combattons si oui nous serons pareil. Aujourd’hui nous sommes plus forts et le monde le sais. La diaspora a brisé ses chaînes et aujourd’hui insuffle un sang nouveau au Cameroun, la diaspora a pris ses responsabilités, gardez en mémoire les principes d’amour et de tolérance, ne vous laissez pas emporter par la colère et la provocation cela ne sert que le régime en place. Vous avez fait passer un message, chacun sait aujourd’hui que ses décisions, ses choix auront des conséquences. Je tiens particulièrement à vous remercier pour votre réveil, votre force et votre détermination. Vous pouvez sortir le Cameroun de l’impasse. Vous pouvez influencer le cours des choses.
Pardonnez svp, tolérez svp.
Notre pays a besoin de vous, vos frères ont besoins de vous, le Cameroun ne s’en sortira pas sans vous.
We love Cameroun 🇨🇲
Valsero

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *